Présentation

Depuis le 4 décembre 2017, comme annoncé par communiqué de presse, l’association est heureuse de nouer un partenariat avec la Chaire de Philosophie à l’hôpital* dirigée par Cynthia Fleury** pour créer ensemble l’Ecole de Clermont. Son objectif est de mettre les Humanités au centre du soin et de donner toute l’armature pour une vision du patient dans son intégralité, sa globalité.

Des conférences-débats seront donc organisées à Clermont- Ferrand  avec le CHU tout au long de l’année : voir les dates

Pour information :

Plaquette de la chaire de Philosophie à l’hôpital 2018

Rapport d’activité de la Chaire de Philosophie à l’hôpital 2016-2018

Cliquez sur le logo pour accéder au site de la Chaire :

*La chaire de Philosophie à l’hôpital, ouverte en janvier 2016 à l’Hôtel-Dieu par Cynthia Fleury*, professeur de philosophie et psychanalyste, propose de réinventer une fonction soignante en partage entre le médecin et son patient, entre l’hôpital et le reste de la société, en particulier l’école et l’université. Avec des cours, des séminaires, des colloques, animés par des spécialistes (médecins, philosophes, anthropologues, neuroscientifiques…), elle met les Humanités au cœur du soin, ouvre l’hôpital aux sciences humaines, transforme l’enceinte en lieu de connaissance et de diffusion des savoirs.

**Cynthia Fleury, professeur associée à l’École des Mines (PSL/Mines-Paristech) et à l’American University of Paris, travaille sur les outils de la régulation démocratique. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages dont Les pathologies de la démocratie (Fayard, 2005 ; Livre de poche 2009) et La fin du courage (Fayard, 2010 ; Livre de poche, 2011), Les irremplaçables (Gallimard, 2015). Elle a longtemps enseigné à l’École Polytechnique et à Sciences Po. Membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), elle est également membre fondateur du réseau européen des femmes philosophes de l’Unesco. En tant que psychanalyste, elle est marraine d’ICCARRE (protocole d’intermittence du traitement du Sida) et membre de la cellule d’urgence médico-psychologique du SAMU (CUMP-Necker). Depuis 2016, elle dirige la chaire de Philosophie à l’hôpital.